27/02/2014

Rochefort - Théâtre "Le signal du promeneur"...

 

Raoul5-1024x680.jpg

Le Signal du Promeneur est un spectacle de jeunes artistes qui prennent la parole, qui expriment leurs convictions, leurs peurs et leurs envies. Sur une scène sans artifices, où quelques objets simples suffisent à faire jaillir la magie, on invite les hommes à se réunir «pour réfléchir». On se réchauffe à l’intimité qui naît de la réunion. On libère joyeusement l’imaginaire pour mieux appréhender le réel. Sur scène, une clairière et des promeneurs solitaires à la recherche d’un peu de clarté. Cela c’est au sens propre. Au sens figuré, des personnages en rupture avec une société qu’ils ont fuie et qui se rejoignent pour inventer autre chose. Une utopie,  celle de faire advenir la métamorphose du monde, mais ensemble.  Le RAOUL collectif nous rappelle que cette utopie-là peut bel et bien sauver les hommes.

Raoul14-1024x680.jpgUn comédien originaire de Beauraing, Jean-Baptiste Szézot, débutant le théâtre  dans des ateliers pour jeunes il y a quelques années, devenu professionnel depuis et associé pour la circonstance à d'autres comédiens jeunes,  désireux de changer les formes, le langage  et les codes du théâtre comme de la société dans laquelle ils vivent.

Comment parler d’un spectacle aussi novateur ? Comment convaincre de venir le découvrir…en sachant que c’est un spectacle que certains ont adoré, d’autres ont franchement détesté ! 

5 jeunes comédiens inventent un nouveau théâtre, jamais vu, vivant, surprenant, interpellant, dynamique, exubérant, jamais vulgaire (pas un gros mot !), optimiste au-delà du constat qu’il     faut changer le monde…Ils dialoguent, monologuent, s’adressent au public, chantent, dansent, font de la musique … Ils expriment leurs convictions, leurs peurs et leurs envies : « Notre point de départ, expliquent les membres du collectif, c’était : « Soyons frères parce que nous sommes perdus ».Jean-Baptiste Szézot-2.png

« Parce que vous n’imaginiez même pas qu’un tel spectacle puisse exister. Parce que ce spectacle que vous ne soupçonniez pas, pourrait vous apporter un peu de clarté sur nos existences.  Parce que vous risquez de quitter la salle un peu plus libre. Parce que ce spectacle se joue à Rochefort et qu’il est des opportunités qu’on ne peut se permettre de laisser s’échapper. Et parce qu’en plus, on rit beaucoup (ben oui, ça compte quand même).  Je ne peux que vous invitez, voire vous inciter à venir vivre l’expérience du Signal du promeneur. Vous trouvez que j’en fais un peu trop ! Alors venez voir par vous-mêmes. Si on me l’avait raconté, je ne l’aurais pas cru non plus. »

"Enfin une pièce qui dérange nos codes et qui nous fait plaisir en même temps ! On aime ou on n’aime pas, certes, mais au moins on donne un avis poignant ! Ces jeunes comédiens nous emportent dans ces histoires aux multiples références avec une habilité incroyable, une fraîcheur spontanée dans un cadre délirant, une mise en scène débordante d'imagination!"
« Une pièce portée par cinq acteurs qui présentent un travail collectif abouti dans tous les sens du terme. Une dynamique qui tient en haleine. Des personnages chargés d'émotions, tantôt révoltés, tantôt dépités, voire cyniques. Une ambiance forte qui nous fait rentrer dans un univers qu'on pourrait aller jusqu'à qualifier de "lynchien".La symphonie N°7 de Beethoven (utilisée tout au long de la pièce) y apporte encore une profondeur supplémentaire. L'atmosphère créée par la mise en scène soutient activement le jeu d'acteurs. Une histoire qui touche et demande quelques minutes pour "reprendre nos esprits" à la fin de la représentation ! »

En plus long sur le sens du spectacle...

 Qu’est-ce qui pousse un homme à rompre totalement avec son milieu, voire avec la société tout entière ? A opposer à un destin trop bien tracé une révolte qui porte en elle le cri viscéral du vivant?

Le RAOUL collectif s’empare de ces questions.  A travers la mise en scène, l’écriture et le jeu, ils conçoivent un spectacle sous forme de signal d’alarme. A leur manière débordante de vie, de jeunesse et de bonne humeur, ils vont rejouer le geste de certains (anti)héros solitaires qui, un jour, se sont échappés du système dans lequel ils se sentaient emprisonnés. A travers eux, ils développent une réflexion sur ce qui pousse les individus jusqu’au point de rupture avec la société, mais aussi sur le prix que paie l’individu qui renonce trop longtemps à rompre avec un cadre qui le fait souffrir.

Le Signal du promeneur interroge le modèle de notre société néolibérale, ses injonctions repérables (consommation, profit, productivité, hyperactivité, argent,...), ses conditionnements masqués, tout ce qui en elle peut anesthésier – trouille, ennui, conformisme ou dépendance – la vitalité essentielle, les pulsions créatrices et le désir de liberté des individus.

Ici, les solitudes se rejoignent pour faire le point, dialogué, éclairé... Rêver à cette «hypothèse improbable – quoique non nulle – d’une métamorphose planétaire».

Qu’on ne se trompe pas : si le spectateur est invité à «penser le monde» c’est ici dans l’exubérance, dans une énergie  généreuse, un travail choral sur le mouvement, la danse, le chant, la musique live et la rythmique du verbe. Il en découle un spectacle multiforme, fragmentaire, proliférant, facétieux, légèrement chaotique, qui invite le spectateur à organiser les éléments selon ses propres perceptions, à être lui-même créateur de sens. Il ne s’agit pas de débiter des leçons : plutôt de provoquer de curieuses collisions, de poser de graves questions (Qu’en est-il du monstre dans l’humain ?), en développant un jeu porteur d’humour, en cultivant l’autodérision, les contradictions, les ruptures entre toutes sortes de théâtralités.

Où ? Centre culturel de Rochefort

Quand ? Le samedi 15 mars 2014 à 20h00

Trois centres culturels voisins (Beauraing, Marche et Rochefort) s'associent pour présenter ensemble à leur public le spectacle du Raoul Collectif qui a été leur coup de coeur.

Le public beaurinois aura la possibilité de bénéficier d'un tarif préférentiel et d'un transport gratuit vers le Centre Culturel de Rochefort via un bus spécialement mis en place pour cette occasion.

Pour ce faire, il suffira de retirer ses places au Centre Culturel de Beauraing ou de nous appeler au 082/71.30.22

 

Les commentaires sont fermés.