24/01/2017

Des gardes sous toit dans quatre nouvelles casernes dont Beauraing...

Beauraing, Gedinne, Yvoir et Ciney vont accueillir des pompiers et ambulanciers en garde sous toit. Elles rejoignent ainsi Dinant et Rochefort. Les temps d'intervention seront plus courts.

Retrouvez dans notre vidéo l'exemple d'Yvoir, et ce que ça va changer pour la caserne.

La garde sous toit : tout est dans le nom. Elle entrera en vigueur dans six casernes supplémentaires de la zone Dinaphi dès le 28 janvier. Chez nous, Beauraing, Gedinne, Yvoir et Ciney (où la garde n'était que partielle) sont concernées. Dans cette configuration les pompiers sont prêts à partir depuis les locaux de la caserne, et plus depuis chez eux. A la clé, quelques minutes précieuses pour les hommes du feu (et les ambulanciers) ainsi que pour les victimes.

"C'est une permanence de deux pompiers ou ambulanciers, explique Daniel Boussifet, le Commandant de la zone de secours Dinaphi, qui seront prêts pour un premier départ dans la minute, pour partir au secours des personnes. Avant, il y avait une perte de temps puisque le personnel devait quitter son domicile avec son véhicule et venir en caserne avec tous les risques au niveau du parcours. Au mieux un excès de vitesse, au pire un risque d'accident."

En tout, le nombre de casernes où ce système sera opérationnel passera de 5 à 11 dans l'Arrondissement. Comme tout système, il a un coût. L'enveloppe budgétaire de la zone Dinaphi est fixe. Il faut donc opérer une sorte de lissage entre les communes. On se souvient que les pompiers de Rochefort, par exemple, ont manifesté leur mécontentement suite à la perte de leur garde pour un deuxième départ ambulance.

"Malgré les économies, il y aura un surcoût de pratiquement 900.000€ pour la mise en place de ce système, qui est partiel. On espère une garde 24h sur 24 dans le futur."

A l'heure actuelle, la garde sous toit s'effectue de 6h à 18h en semaine et 24h sur 24 le WE à partir du vendredi soir.