22/01/2018

Beauraing - Pièce de théâtre, "Ô rveye Facteur..."

Photo théâtre.jpg

Dans le petit bureau de poste du village, le personnel se prépare en cachette à fêter le départ à la retraite du facteur Achille Mathieu. Après quarante ans de service, il mérite bien une petite fête et ses amis vont lui faire une belle surprise. Mais celle-ci se transforme en cauchemar quand malencontreusement, Pierre, le libraire voisin, apprend au vieux facteur que le bureau de poste va fermer dans les mois à venir. De plus, il a l’intention d’acheter le bâtiment afin d’y ouvrir une épicerie et d’y installer un Point Poste. Achille voit rouge, il assomme Pierre et l’enferme dans le coffre-fort… Vont se succéder une série de rebondissements mêlant les rires et les larmes.

Un projet qui mêle une réflexion sur la vie de nos villages et la disparition progressive des services publics dans ceux-ci avec la saveur du wallon de chez nous. Un moment unique pour se réapproprier (ou redécouvrir) notre langue, note culture et nos histoires… Avec Ginette Minsier, Françoise Dardenne, Colette Lamarche, Myriam Carpentier, Fabienne Roba, Janique Libert, André Carpentier, Didier Carpentier, Bernard Marchal. 

Mise en scène | Bruno Hesbois

Régie | Bob Fastrès

Une production de la Compagnie Buissonnière

Entrée: 10€ Membre, senior(60+), étudiant (-25): 8€ Art.27: 1,25€

Téléphone : 082/713022  E-mailinfo@beauraing-culturel.be

Où ?Centre Culturel de Beauraing - Rue de l'Aubépine, 3 à 5570 Beauraing

Quand ? Le dimanche 4 février 2018 à 16h00

 

02/01/2018

Beauraing - Un trentenaire décède dans un accident...

Accident Gozin le 1 janvier 2018-2.jpg

Un accident aux conséquences dramatiques est survenu très tôt cette nuit de la Saint-Sylvestre sur la N911 à la sortie de Gozin en direction de Focant, village de l’entité de la cité Marial de Beauraing.
Un jeune homme d’une trentaine d’années originaire de Martouzin circulait à bord d’une Fiat Tipo sur cette route quand, pour une cause encore inconnue jusqu’à présent, a quitté sa trajectoire et a percuté de plein fouet un arbre bordant la chaussée.
Suite au choc d’une force inouïe, la voiture a littéralement explosé ne laissant aucune chance de survie à l’infortuné jeune conducteur.
Il était 02h15 ce matin du 1 er janvier lorsqu’une voiture s’est arrêtée à la hauteur de l’accident et a prévenu les secours.
Aussitôt, les différents services de secours de la zone Dinaphi se sont organisés et rendus sur place.
L’ambulance de Beauraing est arrivée rapidement, suivie par de deux autopompes, une de Beauraing et l’autre de Dinant.
Un balisage a été mis en œuvre par une équipe de pompiers de Dinant afin de dévier les usagers de la route empruntant cette nationale.
La chaussée a été fermée aux usagers de la route afin de permettre aux hommes du feu de travailler dans de bonnes conditions. L’équipe du SMUR de Dinant a été également dépêchée sur place et n’a pu que constater le décès du conducteur.


Une désincarcération nécessaire. 

Accident Gozin le 1 janvier 2018-1.jpg


Le Capt Leonard, officier à l’Etat-Major de la zone de Secours a coordonné la désincarcération afin d’extraire le jeune homme tué sur le coup, prisonnier dans l’amas de ferraille de sa voiture.
Une équipe de police de la zone « Houille-Semois » s’est chargée des constatations d’usage afin de déterminer les causes de l’accident.
Le bourgmestre de la ville de Beauraing, Marc Lejeune s’est rendu sur les lieux du drame.
Le corps du défunt a été emmené par les pompes funèbres Sévenant de Beauraing.
Le dépanneur Gatez de Falmagne s’est chargé d’enlever l’épave de la voiture explosée et réduite à l’état de ferraille tandis que les pompiers ont nettoyé la route jonchée de nombreux débris.
La chaussée a été rouverte à la circulation aux environs de 05h30.
Il y a une année, un homme âgé habitant la région avait perdu la vie contre ce même arbre.

 

Article paru ce matin dans la "LaMeuse", le Quotidien de Namur